En date du 06 Novembre 2020, le Secrétariat Exécutif Permanent de la  Commission Nationale de Protection Sociale (SEP/CNPS) a organisé un atelier de Coordination des projets des filets sociaux œuvrant au Burundi. Cet atelier qui  a vu la participation des représentants des différents Projets et ONG’s œuvrant au Burundi ; des représentants des administrations communales en Mairie de Bujumbura  et des Cadres représentants les différents ministères du gouvernement avait comme objectif principal d’échanger sur la transmission des données sur les programmes et projets exécutés par les ONGS ou Burundi.

 

Le Secrétaire Exécutif Permanent de la Commission Nationale de Protection Sociale dans son mot d’ouverture a indiqué que l’atelier  s’intègre dans le cadre du suivi évaluation de la mise en œuvre de la Politique Nationale de Protection Sociale (PNPS) à travers sa stratégie de mise en œuvre.

Il a ensuite souligné que dès l’adoption de la Politique Nationale de Protection Sociale par le gouvernement du Burundi en 2011, celui-ci n’a pas tardé de mettre en place un cadre institutionnel pour sa mise en œuvre, allusion faite à la Commission Nationale de Protection Sociale (CNPS) et ses quatre organes dont le comité National (CN), le Comité Technique (CT), le Comité Provincial (CP), le Comités Communaux (CC), sous la coordination , l’appui technique et la régulation au quotidien  du Secrétariat Exécutif Permanent de la CNPS @ SEP_CNPS.

Arcade NIMUBONA a aussi indiqué qu’une stratégie tenant compte des objectifs globaux et sectoriels face au profil multidimensionnel de la pauvreté a été minutieusement élaborée dans le même but et que  cette stratégie distingue nettement des actions de type contributives de celle non contributives en raison de la nature des cibles sujets de protection et du type d’acteurs intervenant. Dès lors, un système d’assurance sociale entretient une protection sociale contributive au titre de couverture des couches actives et laborieuses, tandis qu’un modèle d’assistance sociale assure la protection des couches en situation de vulnérabilité économique et sociale en leur servant de kits nécessaires pour leur résilience face aux chocs naturels et sociaux a-t-il martelé.

 

D’après lui, c’est dans ce dernier volet de protection qu’est enregistrée l’intervention des projets et ONG’s dont la contribution à la réalisation des objectifs de la PNPS n’est pas moins estimable. Le Secrétaire Exécutif Permanent de la CNPS  reconnait en plus l’importance des projets et programmes de transferts monétaires aux populations extrêmement pauvres et vulnérables, l’organisation des TP HIMO’s au profit des groupes actifs mais pauvres et sans revenus et bien d’autres.

 

Cependant, force a été de constater que l’interventionnisme méthodologique de ces projets échappe au cadre de coordination de la Protection Sociale nationale malgré sa coïncidence avec les objectifs nationaux de protection sociale, ce qui risque de bouleverser l’alignement des résultats de ces actions aux objectifs stratégiques de la PNPS a-t-il enfin souligné.

 

Avant de clore son discours, @Arcade NIMUBONA a évoqué quelques  perspectives entre autre les projets de Couverture Sanitaire Universelle, et du Registre Social Unique, la vulgarisation du Code de Protection Sociale, l’actualisation de la Stratégie, l’extension du Projet d’Appui aux Filets Sociaux MERANKABANDI, et bien d’autres.

Le Conseiller Socio culturel du  Maire de la ville de Bujumbura a commencé  qui a représenté le Maire dans son mot d’accueil a remercié le  @ SEP_CNPS pour son engagement dans la mise en œuvre de la PNPS.  Le conseiller du Maire de la ville de Bujumbura  a souligné aussi la pertinence de  de l’atelier et a fort estimé la nécessité d’une synergie de tous les parties prenantes pour l’efficacité réelle des programmes de la PNPS. A ce point, Elle a salué l’engagement manifesté par le gouvernement à travers la PNPS et l’institutionnalisation de son cadre de mise en œuvre.

Les  exposés de la journée étaient centrés sur la PNPS et son cadre institutionnel de mise en œuvre et le mapping des interventions en Protection Sociale réalisé par le Consultant et ont été respectivement faites par Francine MUNEZERO Directrice du Contrôle, Suivi et Evaluation des et le Consultant Eloi Eduard KWIZERA chargé de faire le mapping des intervention en protection sociale. Les participants à l’atelier ont jugé l’atelier très pertinent et ont recommandé l’élaboration d’une fiche de transmission des données qu’ils vont périodiquement remplir et envoyer au SEP/CNPS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Secrétariat Exécutif Permanent de la Commission Nationale de Protection Sociale(SEP/CNPS)

La protection sociale est définie comme un ensemble de mesures publiques ou privées qui visent à réduire la pauvreté et les vulnérabilités économiques et sociales. Cet ensemble de mesures concourent à assurer à la population une sécurité minimale du revenu, à faciliter l’accès aux services de base et à aider les ménages à mieux gérer les risques auxquels ils sont confrontés.

Follow Us

Subscribe

Entrez votre email et nous vous enverrons les dernières informations et plans.