Cela a été dit par  Désiré NIYIBURANA, Directeur Administratif et Financier au Secrétariat Exécutif Permanent de la Commission Nationale de Protection Sociale lors de l’ouverture des travaux des ateliers de coordination des projets et programmes de protection sociale en provinces de Ruyigi et Cankuzo organisés successivement en dates du 10 et 11 mars 2022.

Le DAF au SE/CNPS (Photo par M Goreth)

Le Directeur Administratif et Financier a souligné que l’objectif de cet atelier est d’une manière spécifique de prendre connaissance des différents projets et programmes de protection sociale mis en œuvre dans ces provinces ; connaître les différents paramètres opérationnels de ces projets, surtout les zones d’intervention et le mode de sélection des bénéficiaires ; identifier les éventuels doublons dans les interventions ; échanger sur les stratégies de synergie et de complémentarité des projets et connaître l’état des lieux des PTFs de la protection sociale que ce soit en  province de  Ruyigi ou en province de Cankuzo.

Le Directeur Administratif et Financier au SEP/CNPS et le Gouverneur de la Province (Photo par M Goreth)

Désiré NIYIBURANA, DAF au SEP/CNPS a signalé qu’en 2012 le cadre institutionnel mis en place par le Gouvernement de la République du Burundi dans le but de mettre en œuvre la Politique Nationale de Protection Sociale en général et le Secrétariat Exécutif Permanent de la Commission Nationale de Protection Sociale en particulier  est appelé à suivre de près les interventions en matière de protection sociale pour se rassurer d’un bon déroulement des activités du secteur de protection sociale.

Le Directeur Administratif et Financier au SEP/CNPS a  rappelé que les activités prioritaires de la  stratégie de protection sociale telles qu’elles sont orientées, sont appuyées par une synergie de plusieurs partenaires dont l’ensemble concourt vers la réalisation des objectifs de développement durable liés à la protection sociale.

Ainsi, « les partenaires techniques et financiers  jouent le rôle d’auxiliaires du Gouvernement car leurs actions se trouvent dans la programmation sectorielle. »  a-t-il souligné Désiré NIYIBURANA.

En outre, le DAF au Secrétariat Exécutif Permanent de la Commission Nationale de Protection Sociale  a indiqué que l’une des recommandations émises lors de l’Assemblée Générale de la CNPS est la mise en place du Registre social unique et le Ministère envisage d’entamer l’opérationnalisation de cet outil et ce processus est caractérisé par un consensus mutuel entre le Gouvernement de la République du Burundi et les partenaires au développement. Selon les closes de la dernière Assemblée Générale de la Commission Nationale de Protection Sociale, certes le secteur de PS a déjà  mobilisés des financements pas moins considérables, toutefois les résultats observables déjà réalisés par le secteur n’ont sont pas sous estimable mais ne sont pas tout de même corrélés avec les montants mobilisés. Pour cette raison qu’il est indispensable d’organiser des cadres de concertations en vue d’analyser les motifs réels de ces lacunes en vue de les contourner à moindre risque.

Enfin, le Directeur Administratif a rappelé que ce soit à Ruyigi ou à Cankuzo a rappelé que l’atelier s’inscrit dans le cadre  d’assurer la bonne coordination et le suivi-évaluation des projets et programmes de protection sociale dans toutes les provinces .Une  raison pour laquelle il a été demandé à chaque projet et programme opérant ses activités dans ces provinces de faire une brève présentation afin d’avoir une idée sur quels types d’activités sont en train d’être exécutées , quels sont les cibles visées, et ainsi être en mesure d’identifier si tel ou tel autre projet et programme est présent dans la province et par la suite détecter des éventuels doublons ou chevauchements qui pourraient exister.

La Gouverneur de la Province Ruyigi et le Chef de cabinet de la Province Cankuzo ont tous apprécié positivement ce genre de rencontre et ont fait savoir que les comités provinciaux et projets et programmes de protection sociale fonctionnent normalement dans ces provinces. TABU  Emmerencienne, Gouverneur de la Province Ruyigi a souligné que des descentes de suivi sont périodiquement organisées dans le but de se rendre compte des interventions sur terrain des partenaires.

Les participants ( photo M Goreth)

Comme d’habitude, lors de ces ateliers, les partenaires présents faisaient des  présentations en suivant le canevas suivant : Intitulé, les objectifs du programme/projet, le domaine d’intervention, les partenaires du programme, les méthodes de sélection des zones d’intervention et de ciblage des bénéficiaires, les sources de financement du programme, la période du programme, périodicité d’exécution, les groupe ciblees critères de choix des bénéficiaires, et autres informations.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Secrétariat Exécutif Permanent de la Commission Nationale de Protection Sociale(SEP/CNPS)

La protection sociale est définie comme un ensemble de mesures publiques ou privées qui visent à réduire la pauvreté et les vulnérabilités économiques et sociales. Cet ensemble de mesures concourent à assurer à la population une sécurité minimale du revenu, à faciliter l’accès aux services de base et à aider les ménages à mieux gérer les risques auxquels ils sont confrontés.

Follow Us

Subscribe

Entrez votre email et nous vous enverrons les dernières informations et plans.