Dans son Discours d’ouverture,le  Ministre des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre, a rappelé que pour atteindre les objectifs de la PNPS, le Secrétariat Exécutif Permanent de la Commission Nationale de Protection Sociale s’est assigné des priorités notamment l’élaboration d’une Stratégie Nationale de mise en œuvre de la Politique Nationale de Protection Sociale et que  cette stratégie propose des actions pour améliorer le secteur de la Protection Sociale contributive d’une part (Assurances Sociales) et celles destinées à renforcer le secteur   non contributif (Assistance Sociale) d’autre part.

Martin NIVYABANDI ,a poursuivi son discours en précisant que la Protection Sociale contributive sous entendue comme la gestion participative des différents  régimes de sécurité sociale en l’occurrence la maladie-maternité, les pensions et les risques professionnels est pilotée par  des institutions de sécurité sociale en l’occurrence l’Institut Nationale de Sécurité Sociale, la Mutuelle de la Fonction Publique (MFP), la Mutuelle du Secteur Privé Structuré  (MSP)  et l’Office Nationale des  Pensions et Risques Professionnels (ONPR).

Selon cette autorité, l’on sait d’une part que l’efficacité et l’efficience de ces organismes ne peuvent  être le résultat d’une bonne applicabilité des principes, des normes et réglementations inscrites dans les lois et textes qui les régissent ; d’autre part, cette performance ne peut être évaluée et garantie par le degré de satisfaction des bénéficiaires ciblés de ces régimes via des prestations de qualité ainsi que par la courbe d’optimisation qui résulte de leur gestion, technique, organisationnelle et même financière, rassurant ainsi sur leur fiabilité et  pérennité.

Par ailleurs, selon toujours le Ministre, tenant compte de la politique nationale  de  protection sociale,  les organismes de sécurité sociale devraient être gérés avec rigueur et transparence, engendrant les coûts administratifs les plus faibles possibles et accordant un rôle important aux partenaires sociaux particulièrement les bénéficiaires. La confiance qu’ils inspirent à la population est donc  un facteur déterminant de leur réussite et pour établir cette confiance, une bonne gouvernance s’avère indispensable a-t-il martelé.

Martin NIVYABANDI a ainsi signalé que c’est dans cette perspective du renforcement de la bonne gouvernance et de l’estimation de l’atteinte des objectifs  que  le SEP/CNPS, organe  régulateur des systèmes de sécurité sociale doit envisager  des activités de supervision, de contrôle systématique à travers une communication transparente entre les parties prenantes dans le but aussi de relayer et faire un suivi des  recommandations qui ont été dégagées par une étude d’analyse institutionnelle, organisationnelle et financière des organismes de sécurité sociale . Le Ministre NIVYABANDI salue tous les efforts déjà consentis  par la synergie des acteurs impliqués dans le souci d’améliorer le secteur de Protection Sociale en général et le secteur  contributif en particulier.

Malgré l’action évolutive et conjointe des acteurs de promotion et de superviseurs du secteur,  nul n’ignore que la gestion des régimes de sécurité sociale est soumise à diverses contraintes et défis qui bloquent la courbe d’optimisation et entravent l’atteinte des objectifs escomptés  de  cette branche de protection sociale. Pour cela une concertation permanente des parties prenantes est l’une  des résolutions  favorisant l’atteinte des objectifs. C’est dans cet horizon qu’un atelier d’échange et d’évaluation de la qualité des prestations des organismes de sécurité sociale a été organisé.

L’atelier  visait aussi  offrir aux parties prenantes, un cadre d’échange pour évaluer l’état d’avancement de la mise en œuvre des recommandations issues de l’ étude et des concertations  précédentes, de relever les avancées du secteur de la sécurité sociale dans le but général d’apprécier  sa contribution dans la mise en œuvre de la Politique Nationale de protection sociale.

Ainsi, au bout de cet atelier, de nouvelles recommandations   permettraient de dégager une feuille de route pour le  respect des normes de gestion et le suivi pour une amélioration des performances et de la qualité des prestations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Secrétariat Exécutif Permanent de la Commission Nationale de Protection Sociale(SEP/CNPS)

La protection sociale est définie comme un ensemble de mesures publiques ou privées qui visent à réduire la pauvreté et les vulnérabilités économiques et sociales. Cet ensemble de mesures concourent à assurer à la population une sécurité minimale du revenu, à faciliter l’accès aux services de base et à aider les ménages à mieux gérer les risques auxquels ils sont confrontés.

Follow Us

Subscribe

Entrez votre email et nous vous enverrons les dernières informations et plans.